Cinq Sens

« Ressentir avec chacun de ses sens. »
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ml - Loup [P]

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Poète



Nombre de messages : 129
Age : 24
Race : Loup
PUF : mlp.kaos
Pouvoir : Mel n'a plus aucun pouvoir, ... à l'heure qu'il est.
Date d'inscription : 21/08/2008

Votre perso
Clan: Solo
Célib' ?: Pris
Relations:

MessageSujet: Ml - Loup [P]   Mar 31 Mar - 2:01

_________________



      Appellation : Ml
      Alliasses : Mel; Emily; Fantôme; Spectre; Fleur sans goût, dépourvu de pétales attirants; Grand Sage au pelage blanc; Poète; Toi; Lui,...
      Âge : Cinq ou Six ans, désormais.
      Sexe : C'est un mâle
      Espèce : Canis Lupus
      Taille : 74 centimètres
      Alliance : Aucune, Mel voyage seul.
      Rang : C'est un grand Sage, selon certains animaux.

      [FAMILLE & RELATIONS]

      Sires : Ses parents ne sont pas bien importants. On sait cependant qu'ils ont été éviscérés, et que son père fut dévoré.
      Moitié : Il n'en a jamais eu. Quelle pitié...
      Frères et Sœurs : Han


      [PSYCHOLOGIE]

      En trois mots : Amorphe - Vidé - Logique

      Personnalité & Chronologie:


      Dire que Mel a raison est un pléonasme...


      La joie;
      « Hé! Ravi de te voir! »
      Le regret;
      « Je n'aurais jamais du faire ça... »
      La peur;
      « Non! N'y va pas!... »
      L'incompréhension;
      « Pourquoi?... »
      Le mépris;
      « Tu cherches l'attention, peut-être? »
      La colère;
      « Tu le paieras! »
      ... Toutes des émotions que nous vivons couramment, qu'il est possible de confronter à tous les jours. Les sens moral du bien et du mal, le sens du jugement, l'identité de sa personne... Ce sont toutes des choses qui nous viennent naturellement. Se sentir quelqu'un, être un tel ou une telle, c'est une partie de notre identité, de notre personnalité. Nos traits de caractère nous repoussent des autres, ce qui fait que nous sommes uniques. Comme tout le monde. C'était la vie d'une jeune. Un jeune louveteau, pour être exact, qui vivait avec son frère. Si Mel était blanc, Han, lui, était noir. Ils vivaient tout deux dans une meute seulement formée par les membres de la famille, seulement formées par des proches, par la consanguinité, par la faim, la famine... Et pourtant, c'était une meute qui se tenait sur des fondations chancelantes mais qui vivait dans le bonheur. La recherche du bonheur, de l'homéostasie, de la stabilité de soi est la quête de tout être vivant qui se doit. La quête de trouver son âme sœur, de vivre, d'avoir un toit sur la tête, des proches, de vivre en société... Et pourtant, même en vivant en bordure des terres des Cinq Sens, on peut vivre dans la misère sans pourtant vivre en guerre. Mel et Han, deux frères, deux jeunes frères qui ne se quittaient jamais, durent faire face à la réalité qui eut fondé ce monde. Comme tous les êtres qui se déplacent, chacun a un pouvoir, très simple ou destructeur. C'est de jeune âge qu'il faut comprendre ce pouvoir pour le maîtriser et ne pas le craindre. Il faut l'adopter, comme un enfant, comme un être à part égale, qui possède lui aussi des sentiments, des émotions. Le pouvoir de Han: celui de réparer. Tout ce qui était fissuré, tout ce qui était blessé, d'un seul mouvement de patte se voyait reconstruit sur-le-champs. Seules les blessures psychologiques passaient hautes au dessus de son pouvoir, et, naturellement, il n'avait pas le droit de se guérir lui-même. Mais Mel, lui, personne ne sut son talent. Mel de son vrai nom, Ml, était dénué d'une quelconque force, ce qui attirait le mépris de ses proches. Il fallait garder les plus forts en vie. Les existences inutiles se voyaient abandonnées, ou alors, dévorées. Cannibales, les loups de cette meute n'objectaient jamais de dévorer l'un de leur proches pour pouvoir subsister. Tant qu'un jour, on menaçât le jeune Mel d'être dévoré s'il ne trouvait pas bien vite son rôle dans la société. Effrayé, Il accourut vers le crique, suivi par son frère Han qui refusait que son jumeau miroir fusse dépecé par ces sauvages. Est-ce que le temps avait volé leur âme? Mel s'était arrêté de courir, son frère le talonnant de près. Tout deux s'étaient arrêtés en face du cours d'eau pour l'observer. Leurs idées noires firent bientôt germer un démon, un esprit perfide et maléfique qui voulut les tuer aussitôt. Han se défendit avec verve - même s'il savait qu'il n'était qu'un jeune - qu'il ne laisserait pas cet être commettre un tel affront soit celui de les tuer tous les deux. Impressionné, le cheval - car oui, il s'agissait bien d'un équidé - leur proposa un marché: Si l'un d'eux se sacrifiait, il le laisserait tranquille. Han acquiesça, noble et vaillant jeune qu'il était. Mais Mel avait peur. Il était horrifié à l'idée de perdre la vie. Alors, sans plus tarder, il poussa lâchement son frère face au grand cheval avant de prendre ses jambes à son cou comme un couard. Il s'arrêta pourtant quelques mètres plus loin tant il s'en rongeât les sangs, mais lorsqu'il revint, le cadavre de Han l'accueillit. Il étouffa un cri d'horreur, revenant bredouille à la maison pour ne pas alerter la méfiance de sa famille. Lorsqu'on lui demandât où était passé Han, il répondait vaguement, ou niait la vérité. Trois jours se passèrent dans les mensonges. Trois jours, jusqu'à l'aube du troisième, où le soleil affinait à peine ses rayons... Mel s'était levé, comme d'habitude, pour aller voir sa mère. Mais à peine eut-t-il touché le sol, que sa patte rencontra quelque chose de poisseux, et d'encore tiède. Ml constata avec terreur que toute la meute avait été éviscérée sans pitié, tous, sauf lui. Il n'avait aucune tache de sang, pas une goutte, alors qu'il fut allongé sur un cadavre ruisselant toute la nuit. Tirant un cri d'horreur, le déclic ne fut pas long avant de lui faire comprendre. Sans demander son reste, il fila vers le crique. Il appela le démon de toutes ses forces. Ce dernier s'était déjà pointé: Il était allongé - si un cheval peut s'allonger - au dessus de l'eau, fixant le petit canidé de ses longs yeux carnassiers. « Qu'y a-t-il?... » susurra l'équidé en tournant la tête sur le côté, lentement.
      Mel s'époumona.

      - Tu m'avais promis de me laisser tranquille! Le cheval ricana, comme s'il s'était attendu à cette question.
      « C'est exact! Te laisser TOI, tranquille! »
      Mel fronça les yeux. « Hein? » s'exclama-t-il, perplexe.
      « - Tu n'as jamais fait mention de ta famille, de ta meute! Surpris, non?
      - Attends! Ce n'est pas juste!
      - La vie est injuste, petit. Il faut vivre avec!
      ... Rends-moi Han! »

      Lourd Silence. L'équidé sembla réfléchir, avant d'acquiescer.
      « - C'est réellement ce que tu désires? Tu serais prêt à sacrifier quelque chose?
      - N'importe quoi!
      - Ta plus chère possession?...
      - Je vous la donne!! »

      Le cheval ne dit plus rien. Le canidé demeura tout aussi silencieux. Puis, dans ce silence religieux, un ricanement d'abord faible, mais qui s'amplifia jusqu'à céder à l'hilarité. Le barrissement du cheval se heurta aux oreilles de Mel, ressemblant à une cruelle moquerie. Son cœur rata un battement. Le sourire psychotique que lui offrit le démon lui fit ravaler sa demande. Il tenta de refuser l'offre, mais le cheval ricanait. C'était trop tard, trop tard! Son rire méphistophélique en fit hérisser le poil du louveteau qui se débattit avec vigueur: Surgit des entrailles de la terre un corps en lambeaux, les muscles à vif et les tendons ballotant. Quelques morceaux de sa toison oscillaient. C'était noir. Noir comme la toison de Han. Han! Mel tenta de l'appeler, laissant le mort vivant lever lentement sa tête pour esquisser un doux sourire criblé de crocs et de la moitié de son crâne. Ml se rebiffa avec violence. Non! Ce n'était pas son frère, ce n'est pas ça qui avait été conclu! Il s'en retourna vers le cheval qui riait à gorge déployée, lui disant que c'est ce qu'il avait souhaité dans les moindres mots. Ml se défendit avec hargne, et les vent tempétueux le soulevèrent du sol. Presque aussitôt, le cheval frappa le sol de son sabot par deux fois pour lui dire que l'entente avait été scellée. Son frère lui fit rendu - la carcasse, du moins - alors il lui devait sa plus chère possession. Ses émotions! Ml étouffa un cri d'horreur lorsqu'il senti que son cerveau allait éclater devant la pression. Il se déroba de l'emprise du démon pour s'échapper à toute hâte vers l'eau. Il voulut se surprendre de sa fraîcheur, mais rien n'en fit. Comme s'il ne ressentait plus rien, plus rien sauf la peur. À court, Ml étouffa un cri de détresse. Mais qui pouvait l'entendre? Une lumière l'entourât soudain, alors que tout son corps se mit à bouillir d'intenses flammes. Ml se sentait fondre, souffrait tant qu'il se surprit à penser que c'était pire que la mort. Il s'effondra. À son réveil, il avait changé. Son corps était différent. Plus mince, élancé mais l'intérieur aussi avait subi une décoration. Il se surprit à fondre en larmes, rire nerveusement, se débattre avec haine, puis atteindre enfin la plénitude. C'était fini? Han était mort?... Il ne restait que lui?... Quelques heures passèrent pour qu'il se remette entièrement de sa torpeur, et qu'il reprenne forme normale. À son étonnement - enfin, façon de parler - Mel était redevenu un mâle. Ses émotions,ses sentiments, sons sens du jugement... Tout ça l'avait quitté, ne laissant qu'une coquille vide, une coquille où il était impossible d'aimer, où il était impossible de chérir, de désirer. Sa plus chère possessions était donc ces émotions? Mais l'instinct, les réflexes?... Mel s'était éloigné du crique, posant une patte dans l'eau: Il reprit ses allures élancées de femelles, et se surprit à lâcher un cri de jubilation. Femelle, il était quelqu'un d'autre. Il avait donc le droit à des émotions. Il décida donc de nommer ce nouvel état de lui-même, cette nouvelle personne, ce nouveau corps Emily ( Ml + y ). Emily pouvait ressentir pouvait comprendre, pouvait gêner, pouvait se gêner, désirer, aimer... Mais Mel, non. Il lui fallait absolument cacher ces doubles facettes. Alors comment? En Vagabondant. Mel est un éternel vagabond à la pensée d'or, dont les clans des Cinq Sens ne connaissent pas encore l'existence. Heureusement, car sinon, quel genre de major, quel genre de soldat, de conciliateur, d'arme pourrait-t-il devenir? Sans d'émotions pour se stopper, sans de honte pour le freiner dans ses illuminations, Mel est un être très terre-à-terre, réaliste, poète, au langage grandiloquent qui penche surtout pour les poèmes. Mel n'aime pas, car rien ne l'aime, rien ne peut l'aimer et il ne peut rien aimer. Mel n'a pas de personnalité, pas de caractère mais le fait d'être dénué d'une n'est pas justement, un trait d'identité? Mel sait qui il est. Mel sait ce qu'il sait. Mais la sympathie, l'empathie, les sanglots ou la rage... rien de ça ne le touche, rien de cela ne le touchera. Il ne parle pas fort mais ne murmure pas. Son ton est toujours le même, monocorde. Il ne se surprend pas, il sait.
      Voilà pourquoi dire que Ml a raison est un pléonasme.




      [PRÉFÉRENCES]

      Détail Unique : Ml ne possède pas d'émotions, ni de sentiments, ni de valeur, d'estime de soi, d'empathie ou même de jugement. Un ordre ou une proposition peuvent le faire exécuter des tâches que certains trouveraient immorales. Ml n'a aucun sens d'éthique, de principes, de normes. Mais il est très logique. Il sait ce qui fait mal, il sait ce qui fait bien. Mais il ne se sent ni bien ni mal, ni chaud ni froid. Ne sent pas le vent dans sa fourrure, ne sent ni la chaleur ni le froid. Sauf lorsqu'il est en femelle, où il change du tout au tout. Emily est une louve extravertie qui se gène pour un rien, qui débite des phrases à ne plus finir, et qui grelotte facilement. Cependant, un point les relie tout deux: Leur corps. Certes son corps s'affine lorsqu'il prend le corps de la femelle, leur physionomie reste la même. Tant bien que "leurs" aptitudes aussi. Mel est un danseur invétéré. S'il y a bien une seule chose, une seule qui le fait encore vibrer, une chose qu'il pourrait se dire "d'aimer" , c'est la danse. Agile, véloce, mais aussi délicat et gracieux, il se fascine à adopter des positions impossibles pour d'autres loups. Il se bat avec son corps: Tout son corps est une arme, mais aussi, une défense. Il est aisé pour lui d'éviter les attaquer d'un autre seulement par son agilité. Mel n'est pas une brute, ne mord pas, n'attaque pas... Mais il sait se défendre.


      Inspirations : Qu'est-ce que c'est, une inspiration? Pour tout dire, il ne le sait pas. Il ne se centre sur personne, il n'admire personne, et personne ne l'admirera. C'est un fantôme, un spectre qui n'a aucune pensée. Et pourtant, quelque chose l'enivre, quelque chose le libère: La danse. Mel est un animal véloce, flexible dans ses os et dans son corps, aux proportions aptes pour se soulever gracieusement. Ses centres d'attention se focalisent sur le ballet, danse fervente et délicate, mais aussi le break-dance, le hip-hop. Ces types de danse sont ses armes, mais aussi, ses défenses.
      Manie : Ses seules manies sont celles de vagabonder et d'errer sans raisons valables, et celle de parler sous forme de vers ou de poèmes. Il pose souvent des questions rhétoriques, mais on ne sait pas s'il aime cela ou non. Enfin, avec lui, on sait qu'il ne peut pas aimer, alors il reste neutre.
      Aime : Il ne peut pas aimer
      N'aime pas : Comme il ne peut pas ne pas aimer.
      Déteste : Il ne peut pas détester.
      Peur : Il n'a pas peur.

    Créé Par :mlp.kaos
    Linearts : Kay Fedewa
    Modifications :mlp.kaos

    Je tiens à signaler que toutes les images sous mon compte sont de mon usage personnel, ou alors de l'usage de personnes ayant mon autorisation. En conséquent, vous n'êtes pas autorisés à les prendre, à les tracer, à les copier, ou à les refaire.

    Il en va de même pour la fiche, car j'ai bien remarqué que certains individus prenaient plaisir à copier la mise en page, le nom, voire même l'histoire au complet.




_________________


Dernière édition par mlp.kaos le Mar 1 Déc - 6:15, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renji
Admin surpême MUWAA !


Nombre de messages : 751
Age : 22
Race : Loup
PUF : Daga
Pouvoir : Contrôle total de l'illusion
Date d'inscription : 03/08/2008

Votre perso
Clan: Vue
Célib' ?: ... Non, l'être qui vit au plus profond de mon coeur ne fait qu'éblouir le monde entier.
Relations:

MessageSujet: Re: Ml - Loup [P]   Dim 12 Avr - 13:28

Ouah ....

J'en reste bouche bée. J'ai tout lu et je trouve ça magnifique I love you ...

Bien entendu tu es validé.

Mais euuuh, je ne vois pas les codes xD !

_________________

*YAWNIIIIIIING*




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinq-sens.forums-actifs.com
Bloody Imagination
Admin surpême MUWAA !
avatar

Nombre de messages : 555
Age : 27
Race : Jument
PUF : Daga
Pouvoir : Contrôle total du sang.
Date d'inscription : 08/08/2008

Votre perso
Clan: Goût
Célib' ?: Désormais une fleur sans goût hante mon coeur.
Relations:

MessageSujet: Re: Ml - Loup [P]   Dim 12 Avr - 18:24

Mouais.


*porte*

Aller, valideyy Hmpf !

*reporte*

Planque toi va !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Poète



Nombre de messages : 129
Age : 24
Race : Loup
PUF : mlp.kaos
Pouvoir : Mel n'a plus aucun pouvoir, ... à l'heure qu'il est.
Date d'inscription : 21/08/2008

Votre perso
Clan: Solo
Célib' ?: Pris
Relations:

MessageSujet: Re: Ml - Loup [P]   Mar 1 Déc - 3:03

    Mise à jour, peut-on déplacer s'il-vous-plaît?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Poète



Nombre de messages : 129
Age : 24
Race : Loup
PUF : mlp.kaos
Pouvoir : Mel n'a plus aucun pouvoir, ... à l'heure qu'il est.
Date d'inscription : 21/08/2008

Votre perso
Clan: Solo
Célib' ?: Pris
Relations:

MessageSujet: Re: Ml - Loup [P]   Jeu 21 Avr - 18:31

À supprimationner, puisque nouvelle fiche ~~♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ml - Loup [P]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ml - Loup [P]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
» Le loup de la gloire[PV la reine^^]
» [...]Dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. [Eliel]
» Un combat avec un loup brun aux yeux oranges
» L'agneau et le Loup, Entrevue Secrète [PV Karin x Keisuke : Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cinq Sens :: Hors jeu :: • Archives-
Sauter vers: