Cinq Sens

« Ressentir avec chacun de ses sens. »
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aide au RP

Aller en bas 
AuteurMessage
Ray
Admin cinglée
Admin cinglée


Nombre de messages : 427
Age : 27
Race : Louvard
PUF : Caronat
Pouvoir : Peut se rendre invisible dans les ombres
Date d'inscription : 03/08/2008

Votre perso
Clan: Vue
Célib' ?: Hmpf
Relations:

MessageSujet: Aide au RP   Dim 3 Aoû - 14:25

Aide au RP

    Ca nous arrive à tous de ne pas savoir quoi écrire quand on poste, de ce demandé ce qu’on pourrait écrire pour compléter les lignes qu’ils nous restent. Et souvent on se dit qu’on rép plus tard faute d’inspi.
    Avec cette petite aide au RP, vous allez pouvoir compléter vos lignes, rallongez vos écrit…Que vous soyez un Role playeur débutant, ou confirmer. Car après tout une panne d’inspi ça arrive à tout le monde. Et de plus se retrouver avec un rp médiocre n’a jamais donné d’inspiration à personne. Pour mieux illustrer on va prendre un exemple concret :

    Par une chaude journée où le soleil brillait très fort, un jeune cheval trottait dans une grande prairie. Il s’arreta soudain et regarda autour de lui. Il aperçut une ombre. Il se demandait qui ça pouvait être.

    • 1er étape, le paysage et l’atmosphère.
    Un soleil qui brille fort et une grande prairie… Le cadre est très vaste, vous pouvez décrire bien plus que ça…L’atmosphère que créé ce fort soleil, fait-il juste chaud ? Y’a-t-il une canicule ? L’étendue de la plaine, est-elle verdoyante ? Est-elle remplie d’arbres, de fleurs, de source d’eau ?
    Vous pouvez commencer par le soleil, décrivez le ciel en général, puis concentrer vous sur le soleil brillant, admettons que l’atmosphère soit caniculaire. L’air est donc lourd, on à du mal à respirer il fait chaud etc… Pour la plaine, décrivez si elle est grande, étendue, belle, et sous l’influence du soleil, a-t-elle le même aspect que d’habitude ? Et comment se comporte les habituels habitants de la plaine ? (oiseaux, insectes…)
    Et l’amorce du sujet est peut être un peu trop douce pour une canicule… Jouer sur les mots, les figures, les effets … Avec tous les détails on peut déjà rallonger facilement le texte :

    Il faisait chaud aujourd’hui…Tellement chaud…Le soleil tapait depuis ce matin et on était en milieu de journée, pas un seul nuage n’était venu empêcher les durs rayons du soleil de s’abattre sur la terre. Et réchauffait l’herbe, les roches, les arbres, le ciel et l’air. Tout était si chaud, il n’y avait pas d’air… Enfin si mais il était si lourd… Tous les êtres vivants étaient postés à l’ombre, sous terre, dans l’eau, selon leurs espèces, sans bouger de peur d’être saisie par une incommensurable bouffée de chaleur. Et ce soleil qui ne fléchissait pas, éblouissait tout ce qui pouvait se trouver ici. Pesant, il illuminait les lieux d’une lueur si intense qu’on était obligé de plisser les yeux ou de regarder le sol. Chaud… Tellement chaud… Qui aurait voulut rester là sous un soleil de plomb à se dorer la pilule ? Pardon, se griller plutôt… Vu la chaleur et la force du soleil, c’est surtout de se griller qu’on risquait.

    Bon certes j’écris beaucoup avec peu, mais même avec ça, les débutants pourront facilement rallonger leurs textes de plusieurs lignes.

    • 2em étape : l’amorce de votre personnage
    Un jeune cheval qui trotte… Cela ne nous dit pas grand-chose. Il faut toujours s’imaginer qu’on ne peut pas voir l’image de votre perso. Cela va vous permettre de le décrire physique, mais pas non plus dans le plus grand détail. Et Situer le par rapport au temps de la canicule, est-ce que ça le gêne ? Est-ce qu’il s’en fiche ? Cela va vous permettre aussi de faire une amorce sur son mentale, un gentil cheval ne pensera pas pareil de ce temps qu’un cheval râleur et sadique. Pensez à ce qu’il ressent en trottant sous ce soleil de plombs, et surtout pourquoi il trotte à la place de marcher alors qu’il fait si chaud ? Et surtout, évitez tout le temps les « il » ou « elle ». Préférez les synonymes : le jeune cheval, l’équidé, le jeune équin, la fine jument, la belle alezane, cette dernière, celui-ci etc… Développez tous ces points et vous pourrez arriver à cela :

    Un jeune cheval pourtant trottait sous cette épaisse masse d’air si lourde. Un jeune cheval oui, un an tout au plus, grand, maigrichon… Il semblait assez frêle de loin. Une courte crinière emmêlée noire cachait ses yeux bleutés sensible au soleil. Ses jambes fines le portait dans un trot cadencé, malgré l’écrasante chaleur il ne supportait pas de rester tranquille. La sueur perlait sur son front pourvue d’une tache blanche, et sa respiration était profonde, car avec l’air, on n’aurait pas dit que ce jeune respirait de l’air. D’ailleurs ça l’agaçait légèrement cette chaleur, il commençait à fatiguer et maudissait parfois dans un juron discret l’imposant astre luisant.

    • 3em étape : « l’élément perturbateur »

    On peut définir un Rp comme un début de conte : les 2 premières étapes étaient comme une situation initiale. La 3eme étape vous apporte l’élément perturbateur. Ce qui va troubler, intéresser, inquiété, enjouer votre personnage. Cela peut être une multitude de chose ! La rencontre d’un être connu, d’un inconnu comme ici, la vue d’une personne en danger, la vue d’un prédateur, un buisson qui bouge, un bruit quelconque. En gros ce qui va amener un autre jouer à vous rejoindre. Il faut décrire cet élément, ainsi que la pensée, les réactions de votre personnage face à cet élément en fonction de ce que c’est. Ici, c’est une ombre au loin... Approfondissez cette ombre, elle a bien une forme, un air, et la pensée de votre personnage, est-il anxieux ? Impatient ? Craintif ? Décrivez… N’oubliez pas d’adapter aussi le temps sans pour autant faire de power gamin.

    Au loin, une ombre lui apparut, cela le tira soudainement de ses pensées et par réflex il s’arrêta net. La respiration encore haletante, il fixa cette ombre lointaine. Cette dernière semblait être celle d’un loup, tout aussi accablé par la chaleur. Ce dernier était de couleur clair, mais le jeune cheval ne pouvait en penser plus de son étrange compagnie qui s’approchait à pas lent de lui. Il voulait fuir, il détestait les loups, mais fuir, c’est lâche, et ce n’est pas un lâche… Il resta donc planté là, fixant de ses yeux bleus azur cette ombre de canidé qui se rapprochait progressivement.


Et voila, vous avez plusieurs éléments pour allonger de quelques lignes vos post !
Mais évidemment chacun a son style, ce n’est qu’un exemple.
Ceci est écrit par Caronat uniquement pour Cinq Sens. Reprise complète ou partielle interdite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caronat.deviantart.com
 
Aide au RP
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» ALBA: Aide en matiere energetique et sanitaire
» Plus de 85 % de l’aide étrangère à Haïti sont gérées par les ONG selon Jean Max
» Firefox aide à l'orthographe
» Haïti refuse un cargo d'aide alimentaire mexicaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cinq Sens :: Hors jeu :: • Règlement & Histoire-
Sauter vers: