Cinq Sens

« Ressentir avec chacun de ses sens. »
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Danse la lune sur ton pelage [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Arashi

avatar

Nombre de messages : 8
Age : 22
Race : Loup
PUF : Sweety
Pouvoir : se transformer en vent
Date d'inscription : 10/06/2010

Votre perso
Clan: Odorat
Célib' ?: oui
Relations:

MessageSujet: Danse la lune sur ton pelage [libre]   Ven 11 Juin - 21:57

Danse la lune sur ton pelage, les ombres t'appartiennent et le silence est ton choix.


    Il avait du être beau, cet endroit. D'une majesté sans nom, et parfaitement calme. Un lieu pur ou tout esprit effarouché ou en fureur se serait senti apaisé. Les arbres auraient pu toucher les étoiles de leur hautes cimes, et se balancer lentement au rythme du vent, tel une étrange chorégraphie. Oui, dans le passé, cet endroit était beau. Arashi aurait aimé le connaître sous sa splendeur, mais à présent, c'était un endroit ravagé par l'eau. Une inondation effarante avait du avoir lieu et l'eau s'entêtait à rester au même endroit. La terre mouillée glissait sous les pattes du loup et il devait être en équilibre pour rester debout.

    Une grosse flaque, presque un petit cours d'eau, se présenta devant Arashi. Ce dernier aurait pu tout aussi bien sauter, se réceptionner sur une branche morte ou un rocher, la terre étant trop glissante pour offrir un bon support. mais à quoi bon risquer de se mouiller le pelage ? Le loup sourit et laissa son corps devenir vent, et le vent aller de l'autre côté. Car c'était là l'étrange pouvoir du loup gris et noir, se transformer à volonté en vent, bien que le-dit vent aie des particules brillantes. Cela agaçait prodigieusement Arashi, se faire repérer à cause des particules. C'est d'un ch*ant quand votre mission tombe à l'eau à cause d'un scintillement dans l'air ! Le loup était un battant. Il n'était pas du genre à se dire << tant pis, je serai discret quand même >>. Non, il travaillait son pouvoir sans cesses pour l'améliorer. Et il faut bien dire que se transformer en vent est bien pratique quand on sait la formation du loup. Quelle est cette formation ? Vous n'avez qu'à le découvrir. Arashi est un loup plein de secrets.

    La lune dansa sur le pelage du loup comme un voile nacré pour finalement se reporter sur l'eau. Les étoiles dans le ciel étaient autant de petites lucioles piquée dans un drap noir. Arashi aimait bien regarder le ciel, en silence. D'ailleurs, la plupart des choses qu'il faisait étaient silencieuses. Marcher. Courir. Observer. Fouiner. Travailler. Se transformer. Il se remit en marche, son étrange écharpe rouge flottant telle une bannière. Il était repérable quand elle voguait ainsi mais il ne sentait que l'odeur du bois mort et pourri, de l'eau sale et de deux ou trois rongeurs -bref, rien de très intéressant-. Le loup avait un odorat très développé, puisqu'il était un de ces êtres ralliés au clan de l'odorat. Arashi senti un odeur lui faire monter la truffe en l'air. D'un mouvement sec de la mâchoire, il attrapa son écharpe et la coinça contre son ventre. Il ne jugea pas utile de se plaquer au sol, l'individu était trop loin pour le voir. a moins que ce ne soit un loup ou un cheval de la Vue. Que viendrait faire un Vue chez les Ouïe ? La même chose que le loup. Faire une ronde, se promener, récolter peut-être des informations intéressantes. Hum, mieux vaut être prudent. C'est ce que se dit Arashi en se tapissant pour se transformer en vent et aller courir aux pattes ou sabots de l'individu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal Clear



Nombre de messages : 311
Age : 23
Race : Louve
PUF : °Revenge°
Pouvoir : ...Je préfère une part de mystère...
Date d'inscription : 09/08/2008

Votre perso
Clan: Ouïe
Célib' ?: Si cela change quelque chose pour vous, c'est que vous n'êtes pas totalement indéfférents
Relations:

MessageSujet: Re: Danse la lune sur ton pelage [libre]   Sam 12 Juin - 16:49



    Notre secret est-il en sécurité ce soir?
    Sommes-nous hors de portée?
    Ou bien le monde va-t-il dégringoler…


      A ses yeux, ce lieu avait toujours été magnifique. Il avait traversé les périodes et la âges, se parant à chaque évènement d’une beauté nouvelle. A la forêt verdoyante avait succédé le calme de l’eau. Les chemins de terre battue étaient devenus boue, puis sable de rivière. Quelques troncs et fougère luxuriantes assuraient la mémoire de la forêt engloutie. Une Atlantide de verdure, à présent noyée et transformée par une surface aussi plane qu’un miroir, aussi silencieuse que le temps qui passe…
      C’était le seul endroit où elle se sentait bien.

      L’endroit où elle avait rencontré, pour le première fois, celui qui devint plus tard sn compagnon et le père de ses enfants. Un grand mâle au pelage blanc maculé d’un rouge sanglant. Un sourire constant plaqué sur le visage, et une forte propension à la réflexion qui s’apparentait à la paresse. Elle l’avait véritablement connu ici.
      Et à présent, après quelques maigres mois de bonheur, sa famille avait été déchirée.
      D’abord le départ de sa dernière fille, cadette de la portée. Une louve dont le noirceur de l’âme n’avait d’égal que celle de son pelage d’ébène. Et ses yeux d’un bleu fascinant, dérangeant, irréel, les âmes que ceux de sa mère, ne reflétaient que de la rancune. Elle s’était enfuie, reniant père, mère, frère et sœur, arrachant à cette dernière une partie de son oreille gauche. Prenant à son frère ce qui lui restait d’amour propre. Rejetant l’amour de sa mère, la compassion de son père.
      Elle les avait brisés, une première fois.
      S’en était suivi l’éloignement, la menace du clan du Goût et de l’ambition dévorante d’Inga, et enfin, le Mal.
      Le Mal qui avait rongé la force vitale de chaque habitant de ces terres, l’affaiblissement avait abattu les corps tandis que la lassitude affaiblissait les cœurs. Et il était dur de s’en sortir.
      Tout était une question de détermination, or cette détermination manquait à Crystal Clear, qui avait tellement perdu, en si peu de temps… L’amour d’une mère est quelque chose d’étonnant.

      Ses sombres pensées se perdaient dans le silence ambiant. Même au point culminant de son état dépressif, elle gardait cette majesté, cette grâce qui la caractérisait en temps qu’Alpha du clan de l’Ouïe, dont l’attribut était l’eau. Glissant plus qu’elle ne marchait, ses pas imperceptibles n’émettaient aucun son. La déesse de l’Eau qui régnait dans le cœur du Dieu du Feu.
      Ses sombres idées s’emparant de nouveau de son esprit, elle se dirigea vers la pièce d’eau la plus importante des environs, une sorte de mare parfaitement circulaire, inondée par la clarté lunaire.
      Crystal Clear fendit la surface sans un bruit, les faibles remous troublèrent légèrement la surface, en une myriade de reflets d’argent liquide, puis moururent sur la berge sablonneuse.
      Elle s’immergea complètement, se laissant aller au milieu de ce liquide qu’elle appréciait tant. L’eau fraiche, presque froide, noya ses pensées en une douche rafraichissante.
      Elle y resta pendant plus d’une minute, semblant bien loin au-dessus du besoin naturel d’oxygène des faibles mortels.
      Elle redevint une de ces derniers en se redressant, les yeux fermés. Tandis que ses poumons s’emplissaient de nouveau de l’oxygène vital, ses oreilles se redressèrent vivement devant son crâne, percevant un bruit.
      Crystal Clear, dont le pouvoir était le contrôle total de l’Ouïe, percevait tout et n’importe quoi lorsqu’il s’agissait d’ondes sonores. Que ce soit les battement du cœur d’une souris à un kilomètre de distance, ou bien une taupe fouissant à trois mètres sous terre, elle percevait tout.
      Même le frottement d’un courant d’air dans l’atmosphère, et les particules scintillantes qui le composaient.

      Ne sentant aucune agressivité dans ce cœur devenu poussière, se balançant au gré d’un courant d’air vivant, elle le laissa venir à lui.
      Il n’était certainement pas de son clan.
      Mais il n’était pas dans ses habitudes de jouer la Grande Inquisitrice. Il lui donnerait des explications sur sa présence parce qu’il lui en devait, parce qu’il était sur son territoire, et parce qu’elle était L’Alpha.

      Crystal Clear, au regard limpide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tiger-blood.kanak.fr
Arashi

avatar

Nombre de messages : 8
Age : 22
Race : Loup
PUF : Sweety
Pouvoir : se transformer en vent
Date d'inscription : 10/06/2010

Votre perso
Clan: Odorat
Célib' ?: oui
Relations:

MessageSujet: Re: Danse la lune sur ton pelage [libre]   Sam 12 Juin - 17:17


    Cette louve au pelage bleu clair, Arashi la connaissait. Ou du moins, il en avait entendu parler. Et elle, elle l'avait entendu tout court. Le loup noir pesta en son for intérieur. Il était dur, voir impossible, de tromper des Alphas, et il savait que celle-là était Alpha. Quand on pose les bonnes questions, on as les bonnes réponses. Son nom était Crystal Clear, il était au courant de son passé. Enfin, en gros. Il ne lui donnerait pas d'explication sur sa présence ici parce qu'il n'avait pas à en donner. Oui, elle l'avait remarqué, à cause de ce léger scintillement et de son ouïe trop développée. Oui, il irait vers elle, lui collerait au poil jusqu'à ce qu'elle fasse une bourde, juste pour s'amuser. Et aussi parce que c'était son bouleau. Mais non, vraiment, il ne s'expliquerait pas. Il ne voyait pas ce qui pouvait le forcer à redevenir un loup et à se faire reconnaître, lui et son écharpe rouge.

    Arashi vogua en brise douce, effleurant la surface de l'eau et y formant des petite vaguelettes qui vinrent s'échouer contre la rive. Il avançait tel un serpent invisible mais ne se montrait pas méchant. Contre une Alpha, ses chances de survie en combat étaient minimes. Il le savait. D'un tempérament bagarreur, il ne l'était pas assez pour risquer sa vie, et tant mieux. Le loup noir se rapprochait de la louve et il avait envie de rire. Cette sensation d'aventure si grisante, cette envie de confrontation l'enivrait de bonheur. Ce soir, l'ambiance serait sans doutes électrique et il s'en félicitait. Arashi joua un instant à décrire des cercles au-dessus de l'Alpha, tel un aigle prêt à fondre sur sa proie. Les cercles se firent de plus en plus petits et le loup se mit à voyager vers le sol. Il restait là, maudissant l'ombre qui faisait ressortir les scintillements, puis fut prit d'une idée. Il s'envola vers la lune et, dans la clarté qu'elle dégageait, pu se dissimuler. La lumière efface la lumière, l'ombre la fait vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Danse la lune sur ton pelage [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Danse la lune sur ton pelage [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La lune pour seule compagnie | libre |
» Troubles en Mer Nordique (libre. info sur le rp dans la foire au rp)
» A quoi peut servir la danse ? ~Libre à tous.
» Sous la lune éclatante [Libre]
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cinq Sens :: Hors jeu :: • Archives-
Sauter vers: